C

Cela ne coûte pas plus cher de bien manger, selon le WWF

Est-ce que cela coûte vraiment beaucoup plus cher de manger plus sainement? Non, selon le WWF et Eco2 Intiative, qui ont publié cette semaine une étude pour le prouver.

Il est possible de composer un panier flexitarien pour le même coût

Deux paniers hebdomadaires, l’un standard et l’autre «flexitarien», ont été comparés pour une famille de quatre personnes (deux parents, deux enfants). Le second présente un coût moyen équivalent (190 euros), un impact carbone moindre (-38%) et une qualité nutritionnelle adéquate. Il est composé de moins de viande (-31%), de poissons (-40%), de produits transformés (-69%), de produits à base de farines raffinées (-46%) et plus légumes, céréales et légumineuses (+95%). Le tout avec 50% de produits certifiés (bio, label rouge…).

WWF / Eco2 Initiative

«Consommer des produits de meilleure qualité, avec un impact moindre sur l’environnement, est à la portée de tous. Au quotidien, cela passe par des gestes simples: par exemple manger de la viande quatre fois par semaine au lieu de six, des produits transformés seulement deux fois par semaine et, à l’inverse, consommer plus de légumes et de céréales. On le voit bien, il est possible de changer nos habitudes alimentaires sans attendre. C’est bon pour la santé et pour la planète et ça ne coûte pas plus cher !» a indiqué Pascal Canfin, directeur général du WWF France, dans un communiqué.

WWF / Eco2 Initiative
CategoriesNon classé
Corentin Chauvel
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.