Devenez citoyen des Iles Poubelle!

Le média britannique LADbible demande à ce que l’ONU reconnaisse ce nouvel Etat composé du plastique jeté dans les océans.

Attirer l’attention par l’absurde, c’est la stratégie adoptée par le média britannique LADbible, qui s’est associé à la Plastic Oceans Foundation, pour créer un nouvel Etat: les Trash Isles («Iles Poubelle»).

Lors de la Journée mondiale des océans, le 8 juin dernier, ils ont formellement demandé à l’ONU de devenir la 196e nation mondiale.

Un «continent de plastique» de la taille de la France

Les deux entités sont parties du constat que les 8 millions de tonnes de plastique accumulées dans les océans chaque année constituent déjà une zone de la taille de la France dans l’océan Pacifique.

Une campagne de trois mois a ainsi été lancée pour recruter assez de citoyens pour pouvoir mettre la pression aux Nations Unies. Pour ce faire, il suffit de signer la pétition adressée au secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutierres. Plus de 117.000 personnes ont déjà acquis leur «nationalité» des Iles Poubelle à l’heure actuelle.

«Tous les niveaux de la chaîne alimentaire» touchés par le plastique

Le plastique est un «matériau indestructible qui touche tous les niveaux de la chaîne alimentaire», dénonce la militante environnementale britannique Sarah Roberts, ambassadrice des Trash Isles.

«Si nos océans ne peuvent pas fonctionner correctement, ils ne pourront pas soutenir les stocks de poissons, absorber le carbone pour nous protéger contre le réchauffement climatique ou, de manière générale, faire toutes les choses dont nos vies dépendent», ajoute-t-elle.