R

Roger Moore, disparition du James Bond des animaux

Roger Moore, l’acteur emblématique de James Bond, s’est éteint mardi à l’âge de 89 ans.

Révélé dans Ivanhoé et Amicalement vôtre, il obtenu la consécration en décrochant le rôle du célèbre espion James Bond de 1973 à 1985. Un rôle qu’il incarnera à 7 reprises.

Un acteur engagé

L’acteur britannique était aussi connu pour son engagement en faveur des droits humains et des animaux. Il militait au côté de l’association PETA, notamment pour interdire le foie gras et les spectacles mettant en scène des animaux.

«Pour les animaux sauvages, vivre dans un cirque est comme être emprisonné chez le Dr. No. Quand ils ne sont pas forcés d’accomplir des numéros sous la menace de coups de fouet, ils vivent entravés par des chaînes. On leur refuse tout ce qui leur est naturel, il n’est donc pas étonnant qu’ils développent des comportements anormaux et névrotiques, comme mordre les barreaux de leur cage, tourner en rond ou s’automutiler» écrivait Roger Moore en début d’année dans une tribune pour Le Monde.

Les associations lui rendent hommage

L’association PETA, avec lequel l’acteur était très proche, a tenu a réagir après l’annonce du décès de l’acteur.

«Il fut à la tête d’une campagne victorieuse engageant le célèbre magasin Britannique Selfridges à cesser de vendre du foie gras et a également prêté sa voix à une enquête de PETA Royaume-Uni révélant les conditions abjectes d’élevage et d’abattage endurées par les oies.»

«L’acteur avait aussi plaidé pour la libération de l’orque Lolita et appelait au boycott des parcs marins. Sir Roger Moore était une personnalité inspirante et désintéressée avec laquelle nous avons lutté pour la cause animale, ce qu’il faisait avec un charme et un esprit sans égal.»

CategoriesNon classé
Cédric Garrofé
Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».