Un village espagnol attribue aux animaux les mêmes droits qu’aux humains

Chien et chat

Pour la première fois de l’histoire, un village espagnol a attribué aux animaux les mêmes droits qu’à des êtres humains, rapporte The Huffington Post.

Une décision prise par Pedro J. Pérez Espinosa, maire de Trigueros del Valle.

Ne pas oublier les animaux

« Les chiens et les chats vivent parmi nous depuis plus de 1000 ans. Je suis censé être le représentant des humains de cette ville, mais je ne dois pas oublier les autres » a-t-il précisé.

Pour formaliser cette cette proposition, un traité de 13 articles a été approuvé par le conseil municipal.

Il indique notamment que « tous les résidents de la ville naissent égaux et ont le même droit à l’existence », et qu’«un résident, qu’il soit humain ou non-humain, a le droit au respect ».

Faire reculer la maltraitance des animaux

Le maire, qui se bat contre la corrida depuis de nombreuses années, espère que cette nouvelle loi permettra de mieux lutter contre la maltraitance animale et les abandons.