SeaWorld en chute libre après des campagnes contre la captivité des orques

SeaWorld action

SeaWorld, qui gère onze parcs aquatiques aux Etats-Unis, a vu son chiffre d’affaires chuter de 5% au premier semestre, une tendance qui devrait se creuser d’ici à la fin de l’année confirme l’entreprise.

Des résultats catastrophiques qui ont contribué à faire plonger le titre en bourse de près de 32%, à 18,90 dollars jeudi, largement en dessous des 27 dollars de son introduction en avril 2013.

SeaWorld bourse

SeaWorld dénonce les médias

Du côté du groupe américain, on estime que la fréquentation aurait « pâti de la pression générée » par l’attention médiatique autour d’une proposition de loi dans l’état de Californie. Richard Bloom, un parlementaire californien a effectivement déposé une proposition de loi en mars pour interdire l’utilisation d’orques en captivité dans des spectacles.

« Il n’y a aucune justification à ce que des orques soient retenus en captivité à des fins de divertissement » avait déclaré Bloom un communiqué.

« Ces belles créatures sont beaucoup trop grandes et trop intelligentes pour être confinées dans de petits bassins en béton toute leur vie. Il est temps de mettre fin à ces pratiques » avait-il ajouté.

« Blackfish » dans toutes les têtes

Pour autant, selon de nombreux observateurs, les mauvais résultats de l’entreprise seraient liés aux nombreuses campagnes menées après la diffusion du documentaire « Blackfish », qui raconte l’histoire de Tilikum, une orque capturée à l’âge de 2 ans dans les eaux islandaises.

En France, de nombreux internautes s’étaient indigés pendant et après la diffusion de ce documentaire sur Arte, en juin.

>> « Blackfish »: Regardez le Replay du reportage choc sur les orques en captivité

>> Les internautes choqués par la diffusion de « Blackfish »

SeaWorld avait répliqué en lançant une vaste campagne de communication, soutenant que ses animaux sont bien traités.

SeaWorld lâchée par un partenaire historique

Il y a deux semaines, la compagnie aérienne Southwest Airlines a annoncé qu’elle mettait fin à un partenariat engagé il y a 26 ans avec SeaWorld, avançant un changement de « priorités ».

Là aussi, beaucoup y voient un lien avec les campagnes menées par les protecteurs des animaux, car des manifestations avaient ciblé la compagnie.

Soutwest Airlines

Trois delphiniums en France

En France métropolitaine trois delphinariums présentent des spectacles d’animaux marins au public: le Marineland d’Antibes, le Parc Asterix et Planète Sauvage.

En juillet, des militants de la Fondation Brigitte Bardot étaient intervenus durant une représentation au delphinium du parc Astérix, protestant contre les conditions de vies des animaux.

Action coup de poing au Parc Asterix

Written by Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».