L’Allemagne a une solution pour en finir avec le broyage des poussins

Poussins

Le gouvernement allemand a affirmé sa volonté de mettre fin au broyage des poussins mâles à l’horizon 2017. Une réponse à de nombreuses demandes des associations de défense des animaux.

La solution résiderait, selon le gouvernement allemand, à une nouvelle méthode révolutionnaire d’analyse des oeufs, et qui pourrait permettre de détecter le sexe du futur poussin avant même le développement du poussin.

Les oeufs mâles seraient ainsi utilisés pour divers produits, avant éclosion, évitant ainsi le broyage des poussins vivants.

«Nous n’en sommes pas à comparer ce qu’il se passe aujourd’hui avec les monstruosités opérés par les nazis dans les camps d’extermination. Mais notre attitude, de décider de donner la vie ou la mort sur des êtres vivants, en fonction de leur utilité, n’est pas correcte» a relevé un éditorialiste dans le journal allemand Rheinische Post.

Chaque année, quelque 45 millions de poussins mâles sont broyés vivants en Allemagne peu après leur éclosion. La raison? Ils ne pondent pas des oeufs.