F

Festival du cochon : un militant se menotte à un enclos

Militant Québec

Un militant des droits des animaux s’est menotté samedi dans l’arène de la « course nationale du cochon graissé », au Festival du cochon de Sainte-Perpétue, au Québec.

L’activiste, qui portait une inscription « Libération animale » dans son dos, a ensuite été renvoyé à l’extérieur du site par des agents de sécurité avant d’être délivré aux autorités.

« Je me suis menotté pour montrer que les animaux ont des droits, comme celui de ne pas se retrouver à cet endroit. Mon action a pour but de réveiller la société. Aujourd’hui, nous pouvons faire le choix d’arrêter d’exploiter des êtres vivants pour notre simple plaisir gustatif », a précisé l’activiste sur le plateau de la chaîne LCN.

Controverse sur le bien-être animal

Cette édition 2014 a été marquée par un appel au boycott du militant pour les droits des animaux, Georges Laraque. L’ancien hockeyeur avait notamment qualifié en juin les courses de cochons graissés de «dégueulasses» et de spectacle dégradant. Un manifeste soutenu par la SPCA de Montréal.

« Quand juste manger de la viande, ce n’est pas assez et qu’il faut utiliser des animaux à notre guise, faire ce que l’on veut pour notre divertissement, ça n’a aucun sens ».

«Qu’est-ce qui fait que, dans cette région-là, les gens aiment ça? Amener tes enfants voir ça, qu’est-ce que tu leur apprends? Quel genre de personne aime voir des cochons se faire courir après dans la boue?» a-t-il affirmé sur sa page facebook.

Des dizaines de milliers de visiteurs

Le Festival du cochon est organisé à Sainte-Perpétue dans le Centre-du-Québec depuis 1978. L’événement rassemblerait quelque 40.000 visiteurs à chaque édition. Outre la « course nationale du cochon graissé », le programme est aussi constitué du « défi extrême de sangliers » ou de la « course aux cochons familiale ». Les organisateurs proposent aussi de consommer divers menus à base de porc.

CategoriesNon classé
Cédric Garrofé
Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».