En Chine, des pandas nés en captivité parviennent à s’adapter à la vie sauvage

C’est le cas de Zhang Xiang, libérée en 2013 et qui vient de changer de territoire toute seule.

Pour tout animal sauvage né en captivité, une adaptation à la liberté peut s’avérer complexe. C’est le cas des pandas de Chine, mais certains exemples permettent d’être optimiste, à l’image de Zhang Xiang, une femelle libérée en 2013 et qui, quatre ans plus tard, a donné récemment des signes très encourageants, selon le National Geographic.

Sept pandas rendus à la nature depuis 2003

Zhang Xiang, âgée de 5 ans, a été la première femelle née en captivité en Chine à être rendue à la vie sauvage dans un programme spécifique destiné à réintroduire plus largement le panda dans la nature. Une initiative qui a abouti à une hausse de 17% de la population des pandas dans le pays.

Sur sept animaux libérés depuis 2003, deux sont morts, mais Zhang Xiang a elle survécu et a su parfaitement s’adapter, allant jusqu’à changer de territoire, se déplaçant d’une réserve à une autre, dans la province du Sichuan. Elle est suivie notamment grâce à un collier électronique que l’on peut voir sur la vidéo ci-dessous: