U

Un commando clandestin annonce rouvrir la chasse à l’ours en Ariège

«Nous avons décidé de rouvrir la chasse à l’ours en Ariège». Plusieurs hommes encagoulés et lourdement armés se présentant comme des «montagnards d’Ariège, éleveurs, randonneurs, chasseurs, citoyens» ont fait cette annonce dans une vidéo envoyée cette semaine à plusieurs médias locaux.

Promesse d’«une résistance active face aux agents de l’État»

«Par l’introduction d’ours slovènes et création d’une pouponnière leur permettant de se multiplier, l’État français met en place une gestion du territoire où peu à peu, il limite aux hommes, aux femmes de la montagne l’accès, la liberté d’être, de faire, de travailler», dénonce une voix off, promettant, outre une réouverture de la traque des ours, «de mener une résistance active face aux agents de l’État».

La Dépêche, qui fait partie des destinataires de la vidéo anonyme, rappelle que la situation est de plus en plus tendue dans le département en raison d’un net accroissement de bétail tué par les ours, passant de 162 à 432 bêtes en un an, entre 2016 et cette année.

Réalité ou canular?

Les autorités ont décidé de prendre cette affaire au sérieux. Karline Bouisset, procureure de la République de Foix, a décidé d’ouvrir une enquête «pour déterminer si ce groupe est réel». «Les menaces contre les agents de l’état ne sont pas acceptables.

D’autant que l’Etat fait tout ce qu’il faut pour concilier ce qui peut l’être», a-t-elle ajouté auprès du quotidien régional. Dans un communiqué, la préfète de l’Ariège, Marie Lajus, a également déploré «une dérive pathétique dans la violence et l’illégalité».

CategoriesSociété
Tags
Corentin Chauvel
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.