Les bonbons Haribo, entre cruauté animale et esclavagisme?

Un documentaire dénonce les méthodes des fournisseurs du fabricant allemand.

955169 / Pixabay

D’où viennent les bonbons Haribo? Selon un documentaire de la chaîne publique allemande WDR, le fabricant fait appel à des sous-traitants brésiliens et allemands maltraitant respectivement leurs employés et animaux, en l’occurrence des porcs.

Des conditions proches de l’esclavage

Ces fournisseurs produisent de la cire de carnauba, issue des feuilles d’un palmier du nord-est du Brésil. Les employés travailleraient et logeraient dans des conditions misérables, sans aucune sécurité et de manière forcée, les autorités brésiliennes reconnaissant elles-mêmes qu’il s’agirait d’esclavage moderne, selon Reporterre.

La gélatine, elle, est issue de porcs vivant dans des conditions tout aussi similaires, dormant dans leurs propres excréments, mais en Allemagne.

>> Voir le documentaire (en allemand) de WDR ci-dessous:

La marque allemande a réagi en indiquant avoir ouvert une enquête sur ces accusations, promettant de rompre ses contrats avec ces fournisseurs si les faits sont avérés.