Zero Waste France pointe du doigt la politique de McDonald’s en matière de déchets

La chaîne de fast-food est un important pourvoyeur de déchets, mais ne semble pas l’avoir encore bien pris en compte, particulièrement en France.

Oriol Salvador / Flickr

Malgré des progrès au fil des années, McDonald’s, comme beaucoup d’autres enseignes de restauration rapide, cumule les critiques à tous les niveaux: nourriture, pratiques fiscales et sociales…

A l’occasion de l’assemblée générale annuelle de la chaîne le mois dernier, Zero Waste France a publié un rapport analysant pour sa part sa politique en matière de déchets et le résultat ne va pas dans le bon sens, en particulier pour McDonald’s France.

Un burger haut gamme avec des couverts en plastique

«McDonald’s démontre aujourd’hui clairement que la réduction de son impact environnemental n’entre pas en ligne de compte dans sa stratégie de développement. Le développement d’une offre haute gamme et du service à table aurait pourtant pu être l’occasion d’introduire de la vaisselle réutilisable pour les repas pris sur place, ce qui permettrait d’éviter 15 000 tonnes de déchets par an en France» précise l’association.

«McDonald’s France a annoncé cette semaine le lancement d’un burger haute gamme “Signature”, servi dans un nouvel emballage et accompagné de couverts en plastique. Cette nouvelle offre annonce surtout une aggravation du bilan déchets de la marque, déjà épinglée par un rapport de Zero Waste France publié le mois dernier» ajoute-t-elle.

115 tonnes de déchets par jour en France

Le modèle du tout jetable de l’enseigne et sa toujours très grande popularité, notamment dans l’Hexagone, son deuxième marché mondial, fait que la masse de déchets jetée quotidiennement est phénoménale: 115 tonnes par jour en France, soit plus d’un kilo par seconde.

Certes, il s’agit essentiellement de papier et de carton, mais avec également du plastique, toutefois 25% seulement des déchets de McDonald’s France étaient recyclés en 2015 contre 90% chez d’autres homologues européens. Et «le tri ne semble toujours pas généralisé à l’ensemble des restaurants en France», ajoute Zero Waste France.

Un courrier et des recommandations

Dénonçant également l’opacité de la chaîne de fast-food quant à sa politique en matière de déchets justement – quantité de déchets, d’emballages produits, etc., l’association a décidé de lui envoyer un courrier afin d’obtenir ces informations.

Dans son rapport, elle lui fournit également quelques recommandations, de «l’utilisation de vaisselle réutilisable pour les repas sur place à la généralisation du tri dans tous les restaurants».

>> Lire le rapport complet