Nestlé, Unilever et Procter & Gamble parmi les pires pollueurs des Philippines

Greenpeace a mené une action de nettoyage sur Freedom Island, dans la baie de Manille.

A partir du nettoyage de l’un des lieux les plus pollués par les déchets plastiques des Philippines, l’île artificielle de Freedom Island, dans la baie de Manille, Greenpeace a déterminé que Nestlé, Unilever et Procter & Gamble figurent parmi les pires pollueurs du pays.

54.250 déchets plastiques recueillis

«Les Philippines sont le troisième fournisseur mondial de déchets plastiques dans l’océan (derrière la Chine et l’Indonésie, ndr) car les multinationales nous submergent de matières plastiques peu coûteuses et jetables, plutôt que d’innover et de trouver des solutions», a déclaré dans un communiqué Abigail Aguilar, membre de Greenpeace Philippines.

Les nettoyeurs de l’ONG ont recueilli 54.250 déchets plastiques durant leur opération, dont une grande majorité de sacs plastique, mais également de nombreux objets à usage unique comme des bouteilles ou des pailles, ou encore des chaussures.

«Il est temps que ces entreprises arrêtent le business as usual»

«Il est temps que ces entreprises arrêtent le business as usual et utilisent leurs ressources pour innover et redéfinir leurs solutions d’emballage et de livraison», a estimé Abigail Aguilar. «Ils pourraient, par exemple, (…) remplacer les produits non réutilisables et non recyclables par de nouveaux systèmes tels que des recharges (…). À long terme, ils verront que cela générera de solides avantages environnementaux et économiques», a-t-elle ajouté.