Des manifestations anti-fourrure aux défilés Burberry et Versace à Londres

La Fashion Week se déroulait ces derniers jours dans la capitale britannique.

Après New York, c’est Londres qui accueillait la Fashion Week, mais aussi ses manifestations anti-fourrure. La semaine dernière, Burberry ou encore Versace ont eu le droit à leurs manifestants à l’entrée du lieu du défilé.

«Honte à la Fashion Week!»

Des dizaines de défenseurs des animaux ont réussi à retarder de 15 minutes celui de Burberry, bloquant l’entrée. Selon l’Evening Standard, la police a dû former une barrière humaine pour ouvrir le passage à Naomi Campbell, Kate Moss, Cara Delevingne ou encore Anna Wintour, sous les cris de «Honte à la Fashion Week!».

La collection printemps-été 2017 de Burberry ne comprend toutefois aucun vêtement confectionné avec de la vraie fourrure. Mais, comme à New York avec Banana Republic, les militants visent notamment les prestigieux invités des défilés qui, eux, parfois en revêtissent.

C’est ainsi que les organisateurs de la Fashion Week de Londres avaient prévenu le public de ne porter en aucun cas de la fourrure, selon The Independent.