Une réserve naturelle indienne utilise des drones pour surveiller ses animaux

Des inondations ont submergé plus de la moitié du Kaziranga National Park de l’Etat d’Assam.

Alors que plus de 50% du Kaziranga National Park de l’Etat d’Assam, dans le nord-est de l’Inde, a été atteint par des inondations, ses responsables ont fait appel à des drones pour veiller à la sécurité des animaux de la réserve naturelle.

Des drones empruntés à la police locale

Les deux appareils volants, empruntés aux forces de l’ordre locales, ont ainsi largement facilité le travail du personnel qui a pu observer du ciel les migrations des animaux vers les zones non submergées par les eaux et prendre des mesures en conséquence.

Interrogés par le Hindu Times, les responsables ont cependant indiqué que ces inondations étaient courantes, tout comme les migrations d’animaux qui sont liées. Elles sont mêmes nécessaires à l’entretien de l’écosystème du Kaziranga National Park, permettant en quelque sorte de le nettoyer. Parmi les animaux du parc : des rhinocéros à une corne, des éléphants ou encore des cerfs.