Paul McCartney s’engage pour les lévriers du Texas

PETA a révélé l’existence d’un élevage dans lequel les chiens ne vivent que pour que leur sang soit prélevé.

Un soutien de poids pour Peta. Après que l’association a révélé le mois dernier l’existence des conditions déplorables dans lesquelles vivaient près de 150 lévriers dans un élevage du Texas pour leur sang, Paul McCartney a décidé d’intervenir cette semaine pour appeler à la fin de ce business sordide.

Le revirement de position de Patterson Veterinary Supply

A Cherokee, The Pet Blood Bank récupère les chiens délaissés par l’industrie des courses et ne les gardent plus que pour récupérer leur sang, ce dans un ancien élevage de dindes. Son principal client est un distributeur milliardaire, Patterson Veterinary Supply, qui fournit ensuite les cliniques vétérinaires des Etats-Unis.

>> Voir la vidéo de Peta ci-dessous:

Dans un premier temps, en prenant connaissance des images de Peta, Patterson Veterinary Supply avait décidé de mettre un terme à son contrat avec The Pet Blook Bank, mais également de venir en aide aux chiens. Cependant, une semaine plus tard, le distributeur a fini par revenir sur son initiative de sauvetage après une enquête des autorités qui n’auraient pas trouvé de traces d’abus ou de négligence dans l’élevage de Cherokee, selon lui. Ainsi, le contrat reste rompu, mais Patterson Veterinary Supply ne prendra pas les lévriers en charge.

La lettre de Paul McCartney

C’est là que Paul McCartney est intervenu, demandant, dans une lettre, à ce que le distributeur accomplisse sa promesse. L’ancien Beatles rappelle qu’il est un grand amoureux des chiens et qu’il se joint «à mes amis de Peta pour vous demander de racheter ces lévriers et de retirer de ces conditions terribles dans lesquelles ils sont confinés à l’isolement».

Ces lévriers «ont eu une vie difficile sur les champs de courses et ils vont mourir sans aucune affection s’ils sont laissés là où ils sont», poursuit Paul McCartney, qui assure que des professionnels sauront s’occuper des animaux ensuite afin de leur trouver un foyer. Une pétition de Peta pour demander à The Pet Blook Bank la libération des chiens a été lancée par l’association.