L

La République tchèque met fin à l’élevage des animaux pour leur fourrure

Saine initiative de la République tchèque dont le Parlement a adopté la semaine dernière la fin des élevages d’animaux pour leur fourrure. Une mesure ajoutée à la loi locale sur la protection des animaux qui sera effective à partir de janvier 2019.

Renards et visons sauvés

Le texte concerne «l’élevage et la mise à mort d’animaux exclusivement et prioritairement à des fins d’obtention de fourrures», soit les renards et les visons, mais pas les lapins et les ragondins, selon Radio Prague. En tout, ce sont neuf élevages, tuant près de 20.000 animaux par an, qui vont fermer leurs portes moyennant indemnisation.

Le texte n’a plus qu’à être promulgué par le président tchèque, Milos Zeman. Ses opposants craignent notamment que cela encourage l’émergence d’élevages illégaux ou le renforcement des élevages d’autres pays européens comme la Pologne et la Norvège.

CategoriesNon classé
Corentin Chauvel
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.