W

Woody Harrelson: «Cela ne sert à rien de faire la leçon à quelqu’un sur ce qu’il mange»

Non, Woody Harrelson ne harcèle pas ses homologues d’Hollywood sur les bienfaits d’être vegan. Enfin pas trop. Dans un entretien à Wenn, l’acteur américain de 55 ans a démenti les rumeurs qui couraient à ce sujet, expliquant justement qu’il détestait dire aux gens ce qu’ils devraient faire.

Dur de convaincre les amateurs de burgers

«C’est très dur de convaincre quelqu’un qui adore les burgers d’arrêter les burgers. Je n’essaye pas de le faire, mais si les gens me demandent de parler des produits laitiers, je leur fais une petite conférence», a-t-il indiqué.

«Autrement, je ne pense pas que ça serve à quelque chose de faire la leçon à quelqu’un sur ce qu’il mange, même si je vois des gens qui se mettent littéralement un pied dans la tombe et que j’ai juste envie de leur dire: “Tu ne devrais pas faire ça. Ne mange pas ça!” J’ai vu littéralement des gens sur leur lit de mort, ils vont mourir, mais ils ne vont pas arrêter de manger ce qu’ils aiment! C’est fou», a-t-il ajouté.

Vegan, bio et cru

Pour sa part, Woody Harrelson est un vegan mangeant bio et surtout cru. «Ce n’est pas si simple», observe-t-il. Pour cela, il fait donc venir du Texas un cuisinier personnel sur tous ses tournages. Ce dernier occupe un bus bleu ciel avec des licornes et des arcs-en-ciel, et surtout sans climatisation – l’acteur est contre. A l’intérieur: du matériel en bambou et une machine à faire des jus bios.

«Tout ceci contribue à façonner la merveilleuse et unique personne qu’est Woody. S’il mange quelque chose à l’écran, c’est une version vegan», précise Craig Johnson, réalisateur de Wilson, le dernier film de Woody Harrelson.

CategoriesNon classé
Corentin Chauvel
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.