Un enseignant vegan viré après avoir critiqué une ferme laitière

Keith Allison

Keith Allison, un professeur vegan de 40 ans situé, dans l’Ohio a perdu son emploi après critiqué une ferme laitière sur son compte Facebook.

Appel à la compassion envers les animaux

La publication ayant posé problème concerne le texte illustrant une photo de l’enseignant prise avec Calvin, un mouton.

Dans celui-ci, modifié depuis, Keith Allison appelait à la compassion envers les animaux.

« Comme quelqu’un qui a grandi en pouvant sentir l’amour et le soutien parental, et maintenant comme un père qui donne de l’amour et du soutien, je rejette l’affirmation selon laquelle la séparation des bébés de mères aimantes, pour les isoler dans des boxes, n’est pas de la cruauté » avait-il écrit.

Ce message a été posté « sur son compte, sur son temps personnel, dans sa propre maison, en utilisant son ordinateur » précisent des défenseurs de l’enseignant.

Contrat non renouvelé

Après avoir pris connaissance de la publication, le district scolaire a convoqué l’enseignant pour lui préciser que son contrat ne serait pas renouvelé.

« J’ai eu une réunion avec le directeur qui m’a informé que nous vivons dans une grande région agricole, et que beaucoup de l’argent des écoles passe par les résidents de la communauté. Il a ajouté que je devais être très prudent avec mon compte Facebook car cela pouvait offenser la communauté et perturber nos intérêts économiques », a précisé Keith Allison à Fox 8.

« Je suppose aussi que le fait de voir que la ferme sur l’image était celle de sa famille n’a pas du lui plaire », a-t-il ajouté.

Une pétition lancée

Une pétition a été lancée sur le site Change.org pour aider Keith Allison à retrouver son travail. Elle est pour l’heure signée par plus de 20.000 personnes.

L’American Civil Liberties Union (ACLU) a demandé la réinsertion du professeur, précisant que son post sur Facebook est protégé par la liberté d’expression.

Written by Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».