Manger des légumes verts permettrait de ralentir le déclin cérébral

Un légume vert à feuilles par jour. C’est la recommandation de l’American Academy of Neurology dont une étude publiée cette semaine démontre que ce type d’aliment contribuerait à ralentir le déclin cérébral.

Un cerveau onze ans plus jeune

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangeaient au moins repas comportant des légumes verts à feuilles (épinards, choux, laitue…) par jour avaient un taux de déclin plus faible sur les tests de mémoire et de capacité de réflexion que les personnes qui ne mangeaient jamais ou rarement ces légumes. La différence est telle que c’est comme si les personnes mangeant les légumes avaient un cerveau onze ans plus jeune que celles de l’autre groupe. Pour aboutir à ce résultat, 960 personnes âgées en moyenne de 81 ans et ne présentant pas de démence ont été suivies pendant en moyenne 4,7 ans.

«Ajouter une portion quotidienne de légumes verts à feuilles à votre alimentation peut être un moyen simple de favoriser la santé de votre cerveau», résume dans un communiqué l’auteure de l’étude, Martha Clare Morris, qui précise néanmoins que sa recherche ne prouve pas que manger ces légumes ralentit le vieillissement du cerveau, il montre seulement une association.