Journée mondiale contre le foie gras: « Je garde en mémoire des images horribles »

gavage

A l’occasion de la Journée mondiale contre le foie gras mercredi 26 novembre, les internautes de Vegemag racontent le moment où ils ont décidé de cesser de consommer cette spécialité culinaire, dont la France est le premier producteur au monde, et qui cause de nombreuses souffrances aux animaux.

>> La campagne d’information sur le gavage des oies et des canards de L214

« Je garde en mémoire des images horribles »

Aurore : « Un jour, je suis entrée dans une pièce remplie d’oies dans un centre de gavage. Elles étaient dans des cages, coincées au niveau du cou. Il y en avait une cinquantaine. Je garde en mémoire des images horribles. L’éleveur m’avait affirmé qu’il n’est pas possible de produire du foie gras en optant pour de l’élevage en plein air. »

Sarine : « La fille de nos amis travaillait chez Euralis, qui est le premier fabricant de foie gras dans le monde. Elle nous réservait toujours le « meilleur » pour nous faire plaisir. Un jour, j’ai vu des images de gavage et j’ai décidé d’arrêter d’en consommer. C’était horrible. Comment peut-on cautionner de telles tortures? La bonne nouvelle, c’est que cette personne a définitivement quitté l’entreprise! »

« Le foie gras est avant tout un foie malade »

Vincent : « J’ai visité un centre de gavage et l’effet a été immédiat. J’ai cessé immédiatement de consommer ce produit. N’oubliez pas que le foie gras est avant tout, comme son nom l’indique, un foie malade. »

Meiggy : « Je n’ai jamais visité de centres de gavage mais j’ai vu des images et j’ai été très choquée, je n’aurais jamais imaginé que de telles pratiques puissent exister. J’ai arrêté et je suis devenue végétarienne. »

« Des vidéos sur Internet m’ont fait changer d’avis »

Claire : « Je boycotte le foie gras depuis plusieurs années. A Noël, ce n’est pas facile pour tout le monde, mais l’année dernière j’ai proposé un menu n’en contenant pas pour 20 personnes. Cela n’a manqué à personne. Cette année, ce sera 100% vegé pour tout le monde! La torture n’est définitivement pas admissible. »

Valentine : « J’ai arrêté lorsque je suis devenu végétalienne, il y a un an. Ce qui m’a fait changer, ce sont les vidéos qui tournent sur Internet. On voit enfin la réalité concernant les conditions de vie des animaux. J’avais aussi du mal à me sentir en cohérence avec moi-même car je disais aimer les animaux, alors que j’en mangeais. Maintenant, je me sens mieux. C’est difficile de faire ouvrir les yeux à mes proches, mais j’essaye quand même… »

>> Retrouvez la totalité des témoignages des internautes en cliquant ici

>> Vous mangiez du foie gras et vous avez arrêté? Pourquoi? Racontez-nous dans les commentaires ci-dessous…