E

Elle fabrique des produits avec des chambres à air de vélo recyclées

up5

Aurore fabrique un ensemble de produits fabriqués à la main à partir de chambres à air de vélo usées. Une véritable forme de recyclage créatif qui a un nom, l’upcycling…

Pourquoi vous lancer dans la création de produits à base de matières usées?

Il faut savoir qu’à la base, je suis créatrice de prêt-à-porter pour ma marque Matina Martz. Je crée tout moi-même de A à Z, des vêtements pour femmes au pantalon casual ou aux robes de soirée.

En 2014, j’ai dessiné ma première collection de sweats hommes et femmes en upcycling de jeans. Les jeans récupérés auprès des marques de prêt-à-porter sont destinés à la destruction.

L’upcycling?

Oui, upcycling signifie le recyclage par le haut. C’est une sorte de revalorisation des déchets pour créer un nouveau produit.

Toute matière en bon état, et pouvant être cousue, est donc susceptible de passer entre mes mains!

up2

Vous avez opté pour la chambre à air…

En rencontrant des personnes de l’association L214 et en ayant travaillé moi-même dans l’industrie du prêt-à-porter, je ne pouvais pas fabriquer des créations à base de matière animale.

Depuis 2014, je cherchais quelque chose qui puisse remplacer le cuir. Finalement, je suis tombée amoureuse de la chambre à air. Qui est résistante, imperméable, flexible et surtout qui n’est issue d’aucune exploitation animale.

up4

Comment procédez-vous pour fabriquer vos produits?

Je récolte mes chambres à air à Paris et les réhabilite. Puis je peux me mettre à fabriquer des nouveaux produits.

C’est à dire des sacs à dos légers, des protège-cahiers imperméables, des trousses ou des portefeuilles très résistants.

up1

Sur quoi repose votre marque?

Elle repose sur ces quatre principes: recyclage, éthique, écologie et véganisme.

Les personnes qui me font confiance sont souvent investies dans l’environnement et l’éthique.

Je suis persuadée qu’en travaillant avec le cœur et pour le bien-être de tous, nous ne pouvons qu’avancer ensemble.

>> Matina Upcycling sur Facebook

Photo: Viviane de SSP

CategoriesCulture
Cédric Garrofé
Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».

Comments are closed.