Aux Etats-Unis, les habitants d’une île veulent mettre fin aux lâchers de ballons

C’est joli sur le moment, mais très polluant au bout du compte…

Toutes les occasions festives sont bonnes pour organiser des lâchers de ballons sur Aquidneck Island (Rhode Island), au sud de Boston. Oui, mais lorsqu’ils finissent par retomber, ils constituent un véritable fléau écologique, selon l’association environnementale locale Clean Ocean Access, qui a décidé de lancer une pétition le mois dernier afin de mettre fin à cette pratique.

Des morceaux de plastique ingurgités par la faune marine

«Il n’y a aucun bénéfice économique à lâcher des ballons dans les airs et cela cause des dommages environnementaux, notamment dans la mer», argumente le texte de la pétition. En effet, en quatre ans, Clean Ocean Access a déjà ramassé plus de 2.000 ballons sur les rives de l’île.

Terminant en petits morceaux de plastique, les ballons retombent sur terre et en mer, où ils sont ingurgités par erreur par les tortues marines qui les prennent pour des méduses ou encore par les poissons qui finissent dans les assiettes des habitants des environs.

Objectif de 1.000 signatures

A l’heure actuelle, la pétition a recueilli plus de 850 signatures, avec un objectif de 1.000 avant de la soumettre directement aux autorités locales. Les responsables de Clean Ocean Access sont confiants : une autre pétition lancée il y a quelques mois sur Aquidneck Island pour bannir les sacs plastique à usage unique de l’île avait obtenu gain de cause.

>> Cliquez ici pour signer la pétition