Action coup de poing au Parc Astérix pour dénoncer la captivité des dauphins et otaries

10271347_916078028407518_7825272982413218565_o

Plusieurs militants de la Fondation Brigitte Bardot sont intervenus dimanche durant une représentation au delphinium du parc Astérix pour dénoncer les conditions de vies des animaux.

Habillés en prisonniers, les militants portaient des pancartes représentant un dauphin prisonnier, d’autres avec les mots « Morts chez Astérix », « Freedom » ou « Liberté », avant d’être reconduits à l’extérieur du parc par des agents de sécurité.

«Priver des animaux de leur liberté est intolérable»

« En 25 ans, 11 dauphins sont morts au parc Astérix, certains âgés de quelques mois seulement comme Baléos, né en novembre 2012 et mort en janvier 2013. Priver des animaux de leur liberté, les réduire à l’esclavage dans des bassins et en faire une attraction, c’est intolérable! Nous appelons les visiteurs à boycotter ce parc tant que des animaux y seront prisonniers » a réagi Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot.

Brigitte Bardot interpelle Ségolène Royal

Brigitte Bardot, qui préside la Fondation, a profité de l’action pour demander à la ministre de l’écologie Ségolène Royal d’agir en fermant les delphinariums, que l’actrice ne juge pas compatible « aux besoins de ces merveilleux symboles de liberté ».

« La France doit agir à son tour, il n’est pas possible d’être toujours à la traîne quand il s’agit de défendre les animaux. Entre le cirque, la corrida, les combats de coqs, la chasse à courre et j’en passe, notre pays est la honte de l’Union européenne en matière de spectacles barbares » a déclaré l’ancienne actrice.

Trois delphinarium en France

En France, existent trois établissements présentant des dauphins au public: le Marineland d’Antibes, le Parc Asterix. et Planète Sauvage. L’espérance de vie des dauphins sauvages est en moyenne de 45 ans pour les mâles et 55 ans pour les femelles. En captivé, elle ne serait que de 20 ans en moyenne selon l’association Réseau Cétacés.

Diffusé en juin sur Arte, le documentaire « Blackfish » s’attache notamment à dénoncer la captivité et l’exploitation des animaux marins dans les delphinariums.