A Los Angeles, des collectifs demandent l’interdiction de la viande transformée dans les écoles

Un organisme médical et des professeurs militent pour que la viande transformée ne soit plus servie dans les cantines des écoles de Los Angeles et San Diego.

rob_rob2001 / Flickr

Un organisme médical (Comité des médecins pour une médecine responsable) et des professeurs de Los Angeles et San Diego poursuivent en justice les autorités locales pour que soit interdite la viande transformée dans les cantines des écoles des deux villes californiennes, a rapporté le Los Angeles Daily News.

Les personnes à l’origine de la plainte veulent ainsi concrètement que soient retirés des menus hot-dogs, saucisses, bacon et autres dérivés de viande à destination des 665.000 élèves de Los Angeles et des 35.000 élèves de San Diego. Le Comité des médecins appuie ses accusations sur des études démontrant les effets cancérogènes de la viande transformée.

Pour un menu 100% vegan dans les cantines

Les autorités scolaires locales ont récemment fait des efforts en ce sens, ne s’approvisionnant par exemple plus qu’en poulets sans hormones ni antibiotiques. «Ils font évidemment des progrès, mais pourquoi ne pas aller jusqu’au bout?», a déclaré au Daily News un responsable du Comité des médecins, qui milite pour un régime alimentaire vegan.

C’est d’ailleurs justement parce que la Californie a la réglementation la plus stricte en matière de qualité de la nourriture donnée aux élèves que l’organisme, basé à Washington DC, a débuté sa bataille, qui, en cas de succès, deviendra nationale.