Les Américains fondent pour les crèmes glacées véganes

Les ventes sont en constante progression, ces nouvelles saveurs étant appréciées par tous les publics, même non-vegan.

watashiwani / Flickr

En lançant ses premiers parfums vegans au début du mois aux Etats-Unis, Häagen-Dazs a suivi un mouvement d’ampleur des fabricants de crème glacée outre-Atlantique, répondant à une demande de plus en plus grande des consommateurs pour des alternatives aux produits laitiers dont s’est fait l’écho la semaine dernière le New York Times.

Interrogé par le quotidien américain, Mark Van Buskirk, le vice-président d’Albertson Companies, qui fournit la chaîne de supermarchés Safeway, a indiqué que les ventes d’aliments alternatifs aux produits laitiers avaient régulièrement augmenté au cours des deux dernières années, crèmes glacées en tête (en croissance de plus de 50% au cours des 12 derniers mois).

«Aujourd’hui, les gens ne se soucient pas de savoir si c’est vegan ou non»

«La croissance des boissons à base de noix en particulier a été exponentielle par rapport aux produits laitiers ordinaires», a-t-il déclaré, précisant que les ventes de boissons à base de soja diminuaient alors que celles à base de noix et autres végétaux augmentaient.

Cet engouement n’est d’ailleurs pas seulement dû à une augmentation du nombre de vegans, mais aussi parce que les crèmes glacées d’origine végétales remportent les faveurs des non-vegans. «Aujourd’hui, les gens ne se soucient pas de savoir si c’est vegan ou non. Ils sont attirés par le profil de la saveur. Ensuite, quand ils la goûtent, ils voient que cela peut être tout aussi bon ou peut-être même meilleur que la glace classique», estime auprès du New York Times Nicholas Morgenstern, glacier new-yorkais depuis 2014.

Quel est le meilleur ingrédient pour remplacer le lait?

Mais quel substitut au lait fait les meilleures crèmes glacées? La journaliste du quotidien penche pour la boisson à base de noix de coco pour ses matières grasses et sa texture crémeuse, même si son défaut est d’avoir un goût trop prononcé de noix de coco justement, quelle que soit la saveur ajoutée (chocolat, framboise…).

C’est également l’ingrédient choisi par la firme américaine GoodPop pour fabriquer ses crèmes glacées vegans, qui affirme au New York Times avoir laissé tomber la boisson à base de soja pour des problèmes de traçabilité – difficile d’en trouver du bio, issu du marché équitable et non génétiquement modifié. Afin d’atténuer le goût de noix de coco, l’entreprise conseille à ceux qui voudraient fabriquer leurs propres crèmes glacées maison d’y ajouter de la vanille et du sel de mer.

La journaliste du New York Times, elle, souligne qu’une autre bonne solution est d’utiliser plusieurs sortes de boissons alternatives au lait, comme par exemple de la boisson à base de noix de coco mêlée à des boissons à base de chanvre – recommandée aussi par Nicholas Morgenstern – et de noix de cajou. Elle déconseille en revanche les boissons à base d’amande, riz, quinoa, lin et avoine, pas assez riches, selon elle, et celle à base de noix de macadamia, à la saveur trop prononcée.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.