Leonardo DiCaprio investit dans les substituts de viande d’origine végétale

Il soutient la start-up Beyond Meat, dans laquelle a déjà participé Bill Gates.

Les start-up américaines élaborant de la viande artificielle plus vraie que nature et entièrement d’origine végétale accueillent toujours plus d’investisseurs prestigieux. Après Richard Branson chez Memphis Meats, c’est Beyond Meat qui vient d’accueillir les fonds – non révélés – de Leonardo DiCaprio.

Un produit qui pourra contribuer à réduire le réchauffement climatique

«L’élevage industriel est un contributeur majeur aux émissions de carbone. Le passage de la viande animale aux viandes à base de plantes développées par Beyond Meat est l’une des mesures les plus puissantes que l’on puisse prendre pour réduire leur impact sur notre climat», a déclaré l’acteur dans un communiqué.

«La capacité de l’entreprise à créer de la viande saine et attrayante directement à partir des plantes contribuera grandement à aider les consommateurs à agir face au changement climatique», a-t-il ajouté.

Le «Beyond Burger» est déjà vendu pour environ 5 euros les deux «steaks» à travers les Whole Foods et Krogers des Etats-Unis, et est également utilisé dans certains TGI Fridays. Il est déjà soutenu par de nombreux investisseurs dont Bill Gates – également participant de Memphis Meats – et The Humane Society.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.