Carmen Ragosta, mode et restaurant vegan en plein coeur de Paris

A Paris, un restaurant totalement atypique fait le mariage entre mode et cuisine. Nous l’avons testé.

C’est une boutique totalement atypique que celle de Carmen Ragosta, située rue de la Grange-aux-Belles, tout près du canal Saint-Martin à Paris.

Il suffit de franchir la porte pour être totalement déconcerté. Des sacs, robes et autres hauts sont exposés dans cette boutique, comme dans de nombreuses autres du Xe arrondissement parisien. Mais d’autres éléments trahissent la particularité du lieu: des tables et des chaises sont dressées au milieu de la pièce. Oui, nous venons d’entrer dans une boutique de mode qui est aussi un restaurant.

India et Carmen

India se présente à nous. Elle n’est ni cuisinière, ni serveuse, c’est une petite chienne adoptée via une association basée à la Réunion. Une présence essentielle à la vie de la boutique. «Un animal apporte de la joie dans un lieu» précise Carmen, la gérante, qui arrive et nous installe à table.

Le menu? Toujours une surprise

Si Carmen Ragosta est styliste, elle adore cuisiner. C’est ce qui a motivé cette Napolitaine à développer un restaurant dans sa boutique de mode il y a 13 ans. Le tout sans formation spécifique.

Pour nous, ce sera le classique triumvirat «entrée-plat-dessert». Mais pour manger quoi?

Inutile de le demander, vous ne le saurez pas avant de voir vos plats sur la table. Voilà tout ce qui fait le sel du concept de ce restaurant. Des plats de saison, 100% végétal et créatifs. Oui, mais sans choix possible à l’avance.

«Le menu est toujours une surprise. Les plats sont découverts lorsque je les apporte! Avez-vous néanmoins des allergies que je devrais prendre en compte?» précise l’Italienne.

Séduire par le goût et la créativité

«Je comprends que des gens puissent avoir peur de payer sans savoir ce qu’ils vont manger. Certains repartent. Je trouve cela dommage car je suis certaine qu’ils auraient vécu une belle expérience. Nous recevons beaucoup d’enfants, les parents ont parfois peur qu’ils n’aiment pas les légumes. Mais cela se passe toujours très bien. Il faut comprendre comment ils en mangent chez eux: moi aussi des lentilles ou des haricots verts à l’eau je n’aimerais pas!» ajoute-t-elle. 

On la croit volontiers quand on se penche sur les commentaires dithyrambiques reçus par son restaurant sur Internet, notamment Happy Cow.

Une cuisine totalement accessible

Retour à la cuisine. Carmen se présente une dizaine de minutes après avec un premier plat de trois mets: de la mousse de betterave avec des algues, du fromage au curcuma agrémenté de graines germées, et une salade de tofu. Ne faisons pas durer le suspense: tout est indéniablement très réussi.

La suite? un deuxième plat avec trois nouveaux mets. Vous aimez la patate douce, les potirons ou encore les champignons? Vous allez vous régaler.

Un délicieux tiramisu fera office de dessert.

Bonne nourriture, bonne cuisine

Alors. Carmen Ragosta a-t-elle réussi son pari? La réponse est indéniablement positive.

On apprécie et nous soutenons ce type de restaurant qui fait l’effort de proposer une cuisine végétale véritablement inventive et saine. En un mot artistique, en lien total avec le lieu et la personnalité de Carmen Ragosta. Un lieu idéal si vous en avez assez de manger des veggies burgers à chaque fois que allez au restaurant.

Un autre petit plus: des livrets sont à disposition gratuitement près du comptoir. Vous y retrouverez les recettes complètes de la plupart des plats que vous dégusterez. Une excellente initiative.


D’autres critiques tirées de HappyCow:

«C’est un excellent endroit pour manger. Il y a un menu surprise de trois plats (vous pouvez aussi commander deux plats). Notre plat principal était le risotto. Délicieux! Les entrées et les desserts aussi. Le restaurant est situé dans une boutique de vêtements et Carmen, la chef, est extrêmement gentille.» (VivaLAarte)

«Chaque jour, il y a une entrée, un plat du jour, un dessert, ou une combinaison des deux pour les moins affamés. Et Carmen sert chacun d’eux avec brio et en expliquant ce qu’elle a créé ce jour-là. Tous les ingrédients sont biologiques, ce que nous avons apprécié. Les saveurs et les textures étaient subtiles, complémentaires et intrigantes, et c’était un régal d’avoir un délicieux tiramisu végétalien! Un endroit idéal pour emmener un partenaire ou un ami pour un repas intime et chaleureux. L’atmosphère était détendue et amicale, et nous avons eu une conversation agréable avec Carmen. Avec six petites tables disponibles, il y avait suffisamment de places pour tout le monde le samedi midi où nous étions présents.» (clefairyt)

«C’est à la fois un restaurant, un magasin de vêtements et la maison de la gérante. Quand on réunit toutes ces parties, c’est tout simplement merveilleux. La nourriture est délicieuse. Nous avons essayé un plateau d’échantillons de différents mets, car tout semblait si bon. Aucun des plats n’était décevant. Ce qui rend le tout encore plus spécial, c’est Carmen elle-même. Elle nous a fait sentir comme une famille dès notre arrivée.» (SuperTed)


Carmen Ragosta
Adresse: 8 Rue de la Grange aux Belles, Paris
Site internet: www.carmenragosta.com
Montant moyen : 15 à 30€

(Cette critique n’a pas été sponsorisée. Le restaurant n’a pas été prévenu de la rédaction de cet article.)

Written by Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».