Le massacre des dauphins globicéphales continue aux Iles Féroé

La traditionnelle mise à mort annuelle des cétacés a eu lieu ces dernières semaines dans la province autonome du Danemark.

Capture d'écran

Tous les ans le même massacre au nom de la tradition. Le Grindadráp, qui consiste à capturer et mettre à mort des dauphins globicéphales, a eu lieu ces dernières semaines aux Iles Féroé, selon Sea Shepherd, qui a lancé, comme chaque année, une pétition pour dénoncer cette pratique.

Plus de 400 cétacés déjà tués cette année

Dernière action sanglante en date cette semaine: «Après une poursuite exténuante de plus de cinq heures, une cinquantaine de dauphins globicéphales ont été contraints de s’échouer sur une plage du nord des Iles Féroé». Selon l’ONG, plus de 400 cétacés ont déjà été tués depuis le début de cette période de chasse.

La pétition qu’elle a lancée vise spécifiquement à demander au Danemark, dont les Iles Féroé sont une province autonome, de ne pas envoyer ses frégates militaires empêcher les militants de Sea Shepherd de rabattre les dauphins vers le large.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.