E

Etats-Unis: l’importation de «trophées» de lions et d’éléphants à nouveau autorisée par Donald Trump

Une fois de plus, l’administration Trump a décidé de révoquer une mesure liée à la protection des animaux de son prédécesseur à la Maison-Blanche. Cette fois, c’est l’importation de «trophées» de chasse d’éléphants et de lions qui, après avoir été bannie, est de nouveau autorisée temporairement aux Etats-Unis.

Le décret est en réalité un peu plus spécifique: il concerne les trophées chassés entre le 21 janvier 2016 et le 31 décembre 2018 au Zimbabwe. Mais la Zambie pourrait également être incluse.

L’US Fish & Wildlife Service, cité par 20 Minutes, justifie sa décision en indiquant que la chasse peut aider à la conservation des éléphants: «La chasse pour le loisir, légale, bien encadrée, dans le cadre d’un programme, peut bénéficier à la conservation de certaines espèces en incitant les populations locales à conserver les espèces et en injectant l’argent dans la conservation».

Levée de boucliers des défenseurs des animaux

Cela n’a évidemment pas convaincu du tout les associations de défense des animaux américaines, qui ont dénoncé un véritable appel au braconnage. Dans un communiqué, PETA a ironisé en indiquant que cela revenait «à vendre un enfant sur le marché noir afin de lever de l’argent pour combattre les violences faites aux enfants».

Des internautes estiment que, derrière cette décision, se cache un cadeau offert par Donald Trump à ses enfants, dont Donald Trump Jr, aficionado de la chasse aux trophées en Afrique.

CategoriesNon classé
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.