Du cuir de chien et chat importé de Chine?

Des manufacturiers chinois peu scrupuleux remplaceraient la peau de vache ou de cochon pour faire plus de profits.

Comment savoir si les vêtements ou accessoires en cuir importés de Chine ne sont pas fabriqués à l’aide de peaux de chats et de chiens? Si des pays comme les Etats-Unis interdisent formellement le cuir ou la fourrure de ces animaux, le contrôle à la source est difficile.

Jusqu’à 200 chiens tués dans une usine chinoise

C’est une enquête de 2014 menée par Peta qui avait semé le doute dans les esprits, rappelle le Guardian. Un membre de l’association de défense des animaux avait montré, vidéo à l’appui, les coulisses d’une usine chinoise tuant jusqu’à 200 chiens par jour pour leur peau, qui était ensuite destinée à être exportée, notamment aux Etats-Unis.

>> Voir la vidéo de Peta sur le cuir de chien et chat en Chine ci-dessous (attention, images choquantes):

Malgré un renforcement des contrôles demandé par les autorités américaines, Peta estime que cette pratique est intrinsèquement liée au commerce de viande de chien en Chine et ce dernier n’étant pas illégal, la peau et la fourrure de l’animal continueront d’être utilisées et vendues.

Une lente évolution des consciences

«Quand la Chine rendra illégale la consommation de viande de chien et son commerce, le cuir de chien en tant que produit manufacturier disparaîtra», résume auprès du Guardian Peter Li, expert de la Chine et consultant pour Humane Society International, pour qui l’absence de législation pro-animalières dans le pays est surtout due à des raisons économiques.

Si les consciences évoluent peu à peu en Chine, aidées par les associations de défense des animaux, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, à l’image du récent rétropédalage des autorités municipales de Yulin qui avaient annulé puis finalement autorisé la tenue du festival annuel de viande de chien dans la ville.