C

Comme les humains, les cétacés vivent en société

On savait les dauphins, baleines et autres marsouins doués d’une intelligence remarquable, mais les scientifiques continuent de trouver des éléments prouvant la complexité de leurs rapports. Dans une étude publiée ce lundi dans Nature Ecology & Evolution, des chercheurs anglo-saxons ont mis en rapport la culture et le comportement des cétacés avec la taille de leur cerveau.

De multiples points communs avec les humains

Cela leur a permis de trouver des preuves fondamentales que les cétacés ont des traits de comportement social et coopératif sophistiqués, semblables à ceux que l’on trouve dans la culture humaine.

Parmi les points communs, on retrouve des relations d’alliance complexes – le fait de travailler ensemble pour un bénéfice mutuel, un transfert social des techniques de chasse – enseignement de la chasse et de l’utilisation des outils, de la chasse coopérative, un langage complexe comprenant des dialectes régionaux, des manières propres de s’exprimer leur conférant une véritable identité, le jeu social ou encore la capacité à s’occuper de jeunes qui ne sont pas les leurs.

«En tant qu’êtres humains, notre capacité à interagir socialement et à cultiver des relations nous a permis de coloniser presque tous les écosystèmes et environnements de la planète. Nous savons que les baleines et les dauphins ont aussi des cerveaux exceptionnellement grands et anatomiquement sophistiqués, et, par conséquent, ont créé une culture marine similaire», a indiqué Susanne Shultz, biologiste à l’université de Manchester.

CategoriesNon classé
Corentin Chauvel
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.