Un rassemblement à Paris contre le massacre des dauphins

Sea Shepherd

Plusieurs milliers de personnes étaient réunies samedi à Paris pour protester contre le massacre des globicéphales sur les plages des Iles Feroé, province autonome du Danemark.

Un événement organisé par l’association Sea Shepherd, qui oeuvre à la protection des océans.

Cliquez ci-dessous pour voir une vidéo du rassemblement

Des massacres interdits en Europe

« Nous avons décidé de nous mobiliser en mémoire aux nombreux dauphins qui ont été massacrés cet été et ces dernières années. Nous comptons aussi apporter notre soutien à nos 7 militants qui ont été arrêtés pour s’être approchés trop près des lieux du massacre et avoir tenté de sauver ces animaux » explique Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France depuis 2008.

« Ce qu’ils font est interdit en Union européenne et pourtant le Danemark, pays membre, mobilise ses frégates militaires pour empêcher nos activités » enchaine-t-elle.

Témoignage de Christophe Bondue, militant de Sea Shepherd, arrêté en août 2015

« Le 23 juillet je me suis fait arrêter pour avoir tenté d’arrêter le massacre des dauphins. J’ai été jugé coupable par un juge danois. Le gouvernement m’a donné l’autorisation de venir en France. Ce que je veux vous dire aujourd’hui, c’est qu’il est très important d’être sur place, mais il est tout aussi important de partager autour de vous les informations sur ce qu’il se passe là-bas. Pour cela, vous avez Internet. Partagez au maximum des informations, des vidéos. Il faut mettre la pression sur le gouvernement danois pour que tout cela s’arrête. »

Témoignage de Marianna Baldo, militante de Sea Shepherd, arrêtée en août 2015

« C’était ma deuxième campagne avec Sea Shepherd pour tenter de sauver les cétacés. Je me suis fait arrêter et puis j’ai été jugée. Ce que je peux vous dire, c’est que voir de ses propres yeux ce qu’il se passe là-bas est bien plus fort que ce que l’on peut voir sur des vidéos. Je pouvais entendre ces dauphins crier, je voyais des familles entières souffrir, des mères tenter de protéger leurs bébés. Et au même moment, des familles humaines sur les pages participer au massacre. Ils disent que c’est au nom de la tradition, ils disent qu’ils ont besoin de faire ça pour vivre. Je peux vous confirmer que ce n’est pas vrai. Tant que ces massacres continueront, je serai là pour tenter de les sauver. »

A venir sur Vegemag : Le discours intégral de Paul Watson

Une pétition lancée

Le capitaine Paul Watson, qui a été accueilli par de nombreux applaudissements, en a profité pour évoquer le lancement d’une pétition demandant à la France de déposer plainte auprès de la cour de justice de la Haye, contre le Danemark, pour violation des lois de la communauté européenne.

>> La pétition « Stoppons les massacres de dauphins en Europe ! »

A voir :

>> VIDEO. On a visité le « Brigitte Bardot », le bateau de Sea Shepherd

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017, prix le plus prestigieux du journalisme numérique international, avec la rédaction du média Le Temps.