Un homme «court» le marathon de Londres déguisé en gorille pour les animaux

Mr Gorilla a toutefois mis six jours à franchir la ligne d’arrivée.

L’ultime coureur à avoir franchi samedi dernier la ligne d’arrivée du marathon de Londres est un gorille. Ou plutôt un homme déguisé en gorille, Mr Gorilla, qui a mis six jours pour parcourir la quarantaine de kilomètres du parcours.

Près de 45.000 euros de dons

Il faut dire que Tom Harrison, officier de police britannique de 41 ans, a pris, pour la seconde année consécutive, sa mission très au sérieux puisqu’en plus du costume, il «courait» à quatre pattes. Le tout pour une bonne cause : la Gorilla Organisation, qui prend soin de gorilles d’Afrique centrale, pour qui il a déjà récolté près de 45.000 euros via une campagne de dons en ligne.

>> Voir la vidéo de Mr Gorilla franchissant la ligne d’arrivée ci-dessous:

«Cela a été parfois dur, mais je suis content de l’avoir fait», a déclaré au Guardian Mr Gorilla, qui a couru 6 à 7 kilomètres par jour en moyenne durant une dizaine d’heures, aidé par des personnes lui ouvrant le chemin afin qu’il ne heurte pas d’obstacles, son masque n’offrant pas une vision optimale.

«Au début, j’ai pensé qu’il était fou»

Un bel effort en tout cas qui prendra sans doute quelques jours à Tom Harrison pour s’en remettre : ses genoux et son estomac, peu habitué à cette position, ont terriblement souffert. «Au début, j’ai pensé qu’il était fou, mais quand Tom prend quelque chose à cœur, il le fait jusqu’au bout», a commenté le responsable de Gorilla Organisation.