Nutella : Ferrero veut interdire une pâte à tartiner végétale et sans huile de palme

Nutella Nuté+

Le géant Ferrero, propriétaire de Nutella, a assigné devant la justice Noiseraie productions pour faire interdire Nuté+, une marque de pâte à tartiner bio, végétale et sans huile de palme.

Une démarche qui fait bondir François Rochet, président de l’entreprise.

« Pour Nutella c’est rien, pour nous c’est énorme »

« Ils demandent la nullité de l’enregistrement de notre marque à l’INPI, le retrait des produits de tous les magasins bio et l’interdiction d’utiliser la marque Nuté+ »
a précisé le gérant à La Provence.

« Tout cela représente un coût énorme pour nous. Car il faut aussi y ajouter les frais de procédure, les coûts de retrait du produit. Pour Nutella c’est rien, mais pour nous c’est énorme », a-t-il ajouté.

« Une action pour défendre Nutella »

Contacté par La Provence, le groupe Ferrero s’est justifié en précisant que cette démarche vise à « défendre » Nutella pour « éviter tout risque de confusion » entre la marque avec une autre.

Jugement sous 1 an

Le jugement devrait être rendu d’ici un an.

Cette affaire n’est pas sans rappeler le procès intenté aux Etats-Unis par la firme agroalimentaire Unilever à l’encontre d’Hampton Creek, une start-up qui propose à la vente une mayonnaise 100% végétale et sans OGM.

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017, prix le plus prestigieux du journalisme numérique international, avec la rédaction du média Le Temps.