M

Manifestation à Paris pour réclamer la fin de l’expérimentation animale

Expérimentation animale

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies samedi place de la République à Paris pour réclamer la fin de la recherche scientifique sur les animaux, répondant à un appel lancé par le collectif International Campaigns.

La rédaction de Vegemag était sur place. Cliquez ci-dessous pour lire le diaporama sonore.

N’hésitez pas à mettre la vidéo en 1080p pour une qualité optimale (icône en bas à droite).

Cliquez ici si la vidéo de n’affiche pas

(Réactions: Eric Moreau (Organisation), Jonathan (Militant), Jocelyne (Militante pour le collectif Pro Anima), et un passant)

Plusieurs centaines de militants mobilisés

« Pour la journée mondiale des animaux dans les laboratoires, nous avons décidé de nous mobiliser en motivant plus de 300 personnes dans un triangle silencieux. Ceci pour protester de la manière dont sont traités les animaux dans les laboratoires » explique Eric Moreau, représentant du collectif International Campaigns.

« Nous ne sommes pas que dans la protestation, nous sommes aussi dans l’exigence. Nous voulons que les autorités financent de manière massive les méthodes de substitution à l’animal, c’est à dire les méthodes de test et de recherche sans utilisation d’animaux. Pour le moment, ce n’est qu’une dizaine de millions d’euros, alors que l’industrie de l’expérimentation animale pèse plusieurs milliards en Europe. C’est un scandale » a-t-il ajouté.

C’est le 18e happening organisé par le collectif. Deux autres sont prévus en France prochainement. A Grenoble le 24 mai et à Rouen le 7 juin.

Des laboratoires très difficiles d’accès

Selon un récent rapport de la Commission européenne, la France serait le leader des expérimentations animales avec plus de 2 millions d’animaux – souris, chiens, oiseaux ou poissons – utilisés comme cobayes.

Dans le monde, on estime à environ 500 millions le nombre d’animaux tués chaque année dans les laboratoires de recherche. Des chiffres qui seraient très en-dessous de la réalité selon les associations, qui dénoncent régulièrement l’opacité des laboratoires, « fermés et très difficiles d’accès » précise Stop Vivisection.

 

CategoriesNon classé
Cédric Garrofé
Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».

Comments are closed.