J

Jane Goodall: «Pourquoi je suis végétarienne»

La primatologue britannique Jane Goodall est très certainement l’un des plus grands noms de la protection de l’environnement. A 80 ans, la grande dame continue de lutter sans relâche pour défendre la cause des grands singes, tous menacés d’extinction.

Et celle dont les découvertes ont beaucoup fait avancer la relation entre l’Homme et l’Animal est aussi végétarienne depuis de nombreuses années. Elle s’en est expliquée dans une interview réalisée par la fondation qui porte son nom.

La viande? De la «peur, de la souffrance de la mort»

«Je suis végétarienne après avoir lu un livre sur l’élevage intensif. J’ai été extrêmement choquée car je ne réalisais pas que les animaux étaient traités de cette façon. Ensuite, lorsque j’ai regardé le morceau de viande que j’avais dans mon assiette, je me suis dit que cette chose n’était que de la peur, de la souffrance de la mort. Nous savons que la consommation intensive de viande devient de plus en plus commune partout sur la planète. C’est une pratique qui détruit horriblement l’environnement et est terriblement cruelle.»

 

CategoriesNon classé
Cédric Garrofé
Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du média «Le Temps».

Comments are closed.