D

Des traces de glyphosate retrouvées dans des céréales de petit-déjeuner

Des traces de glyphosate ont été retrouvées dans des céréales de petit-déjeuner lors d’analyses menées par Générations Futures, qui en a dévoilé les résultats.

Des aliments à base de céréales ou des légumineuses testés

Alors que la Commission européenne doit trancher avant la fin de l’année sur le renouvellement ou non de la licence du principe actif du Roundup de Monsanto – la France est contre, l’association de défense de l’environnement a décidé d’apporter des arguments à l’encontre de la molécule «probablement cancérogène», selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

«Nous avons choisi de nous concentrer sur des aliments déjà repérés par des rapports comme étant susceptibles de contenir des résidus de glyphosate: des aliments à base de céréales ou des légumineuses», explique Générations Futures dans un communiqué.

Ont ainsi été soumis à analyse 30 produits achetés en supermarché: 18 échantillons à base de céréales – huit céréales pour le petit déjeuner, sept pâtes alimentaires et trois autres (petits pains secs, biscottes) – et 12 échantillons de légumineuses sèches – sept lentilles, deux pois chiches, deux haricots secs et un pois cassé.

Les aliments achetés en supermarchés qui contiennent les molécules de l’herbicide: Muesli Alpen Swiss style Muesli sans sucre 560 g, Weetabix Original 95% blé complet 430 g, Muesli Jordan Country Crisp céréales complètes fruits noix 500 g, Country store Kellogs 750 g, Lentilles vertes de France Vivien Paille 500 g, Pois chiches St Eloi 500 g, Haricots rouges Vivien Paille 500 g, Lentilles blondes St Eloi 500 g, Lentilles vertes Vivien Paille 500 g paquet souple, Linguine Garofalo n°12 500 g, Farfalle Garofalo n° 78 500 g, Fruits et fibres Leader Price blé complet fruits secs 500 g, Lentilles blondes Leader Price 1 kg import, Pois Chiches Leader Price 1 kg import, Granola Flocons d’avoines grillés aux pommes Jordans 400 g, All Bran Fruit’n Fibre Kellogs Céréales blé complet 500 g.

Plus de la moitié des échantillons contaminés

Les résultats ont de quoi inquiéter: plus de la moitié des échantillons (16) contenaient du glyphosate, dont sept céréales de petit-déjeuner sur huit, mais également sept légumineuses sur douze et deux pâtes alimentaires sur sept. En revanche, les trois autres produits à base de céréales (petits pains secs, biscottes) n’en contenaient pas.

Générations Futures

«Comme le montre notre enquête, la présence de résidus de glyphosate, parfois accompagnés de la présence du métabolite AMPA (produit de dégradation du glyphosate, ndr), est fréquente dans les aliments ciblés», a déclaré François Veillerette, porte-parole et directeur de Générations Futures.

« Il y a donc urgence pour l’Union européenne de renoncer à l’usage de cette molécule classée cancérogène probable par le CIRC et de faire évoluer en profondeur son modèle agricole devenu trop dépendant des pesticides de synthèse», a-t-il ajouté.

>> A lire aussi: Glyphosate: quand l’Union européenne copie-colle un rapport de Monsanto


Glyphosate : « Il se retrouve dans les aliments… par publicsenat

CategoriesNon classé
Corentin Chauvel

Co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.