Animaux attendent adoptants aux journées portes ouvertes de la SPA

Comme chaque année, la SPA a ouvert ses portes ce week-end dans plusieurs villes de France. L’occasion pour des milliers de visiteurs de rencontrer des animaux dans l’attente d’une adoption.

Une acte qui doit être réfléchi car il constitue un engagement pour toute la vie de l’animal.

« Un suivi post-adoption »

« Aujourd’hui, l’idée est de créer un refuge éphémère au coeur de la capitale, et de faire découvrir aux Parisiens les animaux que nous proposons à l’adoption » précise une organisatrice.

« On pose beaucoup de questions aux adoptants car on veut s’assurer que l’animal ira dans une famille parfaite pour lui. Il y aura aussi un suivi post-adoption, avec des visites dans sa nouvelle famille, pour vérifier que tout va bien » enchaîne-t-elle.

Une participation demandée

Une participation financière est demandée aux adoptants. Des frais qui correspondent à la participation au tatouage de l’animal, sa vaccination, et stérilisation (pour les femelles).

LA SPA demande aussi de fournir une pièce d’identité, une attestation de domicile, et un justificatif de revenus.

Samedi, près de 6.000 personnes s’étaient rendus au seul événement parisien, pour un total de 170 adoptions.

« On est contents car on est sur la même tendance pour cette même journée de dimanche » juge une membre de la SPA.

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017, prix le plus prestigieux du journalisme numérique international, avec la rédaction du média Le Temps.