Sentience, l’association étudiante qui s’engage pour les droits des animaux

Association Sentience

L’association Sentience vient de voir le jour à Lyon. Son objectif? Sensibiliser les étudiants français au sort des animaux, et faire réfléchir sur le spécisme et l’égalité animale. Nous avons rencontré Elodie Ventura, 20 ans, son initiatrice.

Peux-tu nous parler de l’association que vous venez de lancer?

Sentience est une association étudiante qui est née à Lyon. Il y a une vingtaine d’étudiant-es de Lyon 1, Lyon 2 et Lyon 3 qui sont adhérent-es. Une antenne est en train de se développer en Irlande et nous sommes en contact avec quelques autres étudiant-e-s de Paris, Grenoble et Amiens intéressé-e-s pour créer une association animaliste dans leur universités.

Quel est votre objectif?

Nous voulons tout d’abord montrer aux jeunes que les animaux sont des êtres sentients, c’est-à-dire qu’ils éprouvent des émotions, perçoivent le monde dans lequel ils évoluent, ressentent la souffrance, ont une vie mentale subjective. Ensuite, nous cherchons à mettre en lumière l’exploitation dont sont victimes les animaux. Pour cela, nous abordons notamment le cas des animaux de ferme et des poissons (viande, lait, oeufs et dérivés). Enfin, la troisième mission de Sentience – dans un sens plus large – est de rendre accessible le végétarisme/véganisme dans les universités françaises.

Association Sentience

Comment les jeunes réagissent-ils quand vous les abordez?

Certains montrent de l’intérêt, d’autres sont indifférents. Mais je tiens à souligner que nous ne rencontrons jamais de réactions de mépris. Et puis lors de nos actions, il nous arrive aussi de croiser de nombreux végés qui sont très contents de nous voir!

Quels sont les actions que vous menez?

Nous diffusons des tracts, tenons des stands, organisons des projections de films, des conférences suivies de débats. Mais nos grosses opérations se concentrent sur des journées de sensibilisation. Le 20 mars dernier nous avons par exemple organisé une « Journée Sans Viande ». Nous avons également pour projet de démarcher les restaurateurs avoisinant les campus afin de leur demander de mettre en place un menu 100% végétal.

Association Sentience

Comment cette action s’est-elle déroulée?

Nous avons réussi à faire proposer un repas végétarien dans un restaurant universitaire. Nous avons aussi diffusé le film « Viandes de France », où plusieurs des membres de l’association apparaissent. Ce fut une journée très positive où nous avons fait de nombreuses rencontres.

Que prévoyez-vous pour les mois à venir?

En octobre, nous voulons lancer un « mois végétarien ». Un menu végétarien sera servi dans plusieurs restaurants universitaires, avec des conférences/débats, stands d’information et projections de films. En décembre nous comptons aussi faire une journée de sensibilisation aux droits des animaux. L’associaiton prend aussi part à de nombreuses manifestations. Le 14 juin, vous pourrez nous retrouver à Paris à l’occasion de la « Marche pour la fermeture des abattoirs ».

Pour en savoir plus:

>> Le site web de l’association Sentience

>> La page facebook

>> Le compte twitter