Lewis Hamilton, un champion sur le chemin du véganisme

Le triple champion du monde de Formule 1 souhaite adopter un mode de vie plus sain.

David Wall/Flickr

Un sportif de plus à devenir vegan? Lewis Hamilton, bien parti pour remporter un quatrième titre de champion du monde de Formule 1, a déclaré le week-end dernier qu’il envisageait de devenir vegan, inquiet pour l’avenir de la planète.

Convaincu par un documentaire

Le pilote de 32 ans est déjà bien avancé dans son cheminement. «J’ai arrêté de manger de la viande rouge il y a deux ans, je suis devenu pescitarien durant une majorité de l’année, mais je viens d’arrêter le poisson», a-t-il déclaré à la BBC, précisant qu’il n’avait quasiment pas mangé de poulet non plus ces derniers mois.

Convaincu par un documentaire sur l’industrie de la viande, il voit la pollution engendrée par celle-ci comme l’une des raisons l’ayant poussé à mettre un terme à sa consommation de viande rouge.

«En tant que race humaine, ce que nous faisons au monde… la pollution (en termes d’émissions de gaz à effet de serre) provenant de la quantité de viande produite est incroyable. Ils disent que c’est plus que ce que nous produisons avec nos vols en avion et nos voitures, ce qui est un peu fou à imaginer. La cruauté est horrible et je ne veux pas nécessairement soutenir cela, je veux adopter une vie plus saine», a expliqué Lewis Hamilton.

La meilleure décision à prendre

«Toutes les personnes vegans que j’ai rencontrées m’ont dit que c’était la meilleure décision qu’elles avaient jamais prise», a poursuivi le pilote de 32 ans, également soucieux de se maintenir en bonne santé.

Et de conclure: «Je pense que c’est la bonne direction à prendre et en le faisant savoir aux gens qui me suivent, cela en encouragera peut-être quelques-uns à faire la même chose».

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.