Animals Lebanon / Facebook

Le Liban se dote d’une loi de protection des animaux

Le pays voit souvent passer sur son territoire des animaux sauvages issus de trafics.

Après huit ans de bataille, Animals Lebanon a obtenu du gouvernement libanais l’adoption d’une loi de protection des animaux, promulguée mardi par le président Michel Aoun.

Des règles élémentaires sur la possession d’animaux

Le texte «établit notamment des règles sur la possession d’animaux domestiques, l’activité des zoos et animaleries, et interdit aux particuliers de détenir des animaux sauvages ou menacés», rapporte Libération.

En effet, il n’est pas rare que les trafics d’animaux sauvages passent par le Liban, à l’image des trois tigres de Sibérie récemment sauvés par Animals Lebanon à l’aéroport de Beyrouth et envoyés en France.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.