Le nouveau Microsoft Surface, symbole de l’obsolescence programmée

L’ordinateur portable a été durement jugé par le site spécialisé iFixit.

Le dernier des ordinateurs portables de la catégorie «Surface» de Microsoft a été démonté dans tous les sens du terme par iFixit. Pour le site américain spécialiste de l’analyse de la réparabilité des nouvelles technologies, l’appareil est irréparable et avec une durée de vie limitée.

Pour en venir à cette conclusion, iFixit a, comme il le fait pour tous les appareils qui lui sont soumis, tenté de démonter l’appareil. Mais, dès le clavier de l’ordinateur et ses différentes couches de plastique et autres adhésifs, le site remarque qu’il ne pourra «définitivement pas le remonter ensemble sans un rouleau de ruban adhésif».

«Une monstruosité remplie de colle»

Après 12 étapes de démontage, le verdict des spécialistes américains est sans appel : «L’ordinateur portable Surface n’est pas un ordinateur portable. C’est une monstruosité remplie de colle. Il n’y a rien dedans qui puisse être mis à jour ou durable, et il est littéralement impossible de l’ouvrir sans le détruire (montrez-nous la procédure, Microsoft, nous aimerions avoir tort).»

>> Voir la vidéo du démontage du Microsoft Surface par iFixit ci-dessous:

Encore un produit à estampiller du label «obsolescence programmée» donc puisqu’il n’est pas réparable en lui-même. La batterie à elle seule «est difficile et dangereuse à remplacer, donnant à l’appareil une durée de vie limitée». D’où sa note de réparabilité: 0/10.

Written by Corentin Chauvel

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération. Heureux possesseur d'un chat nommé Zissou.