Caroline Power / Facebook

Une mer de plastique au large du Honduras

La photographe Caroline Power l’a immortalisée.

«Cela doit cesser». C’est ainsi que la photographe Caroline Power a introduit la légende accompagnant les clichés d’une véritable mer de plastique qu’elle a immortalisée au large du Honduras ce mois-ci.

Caroline Power / Facebook

«Pensez à votre vie quotidienne. Dans quoi était servie la nourriture la dernière fois que vous avez mangé dehors? Comment était servi votre dernier repas dans la rue? Il y a des chances qu’il ait été servi dans du polystyrène et servi avec une fourchette en plastique, et ensuite mis dans un sac en plastique. Utilisez-vous toujours des sacs poubelle en plastique? Des bouteilles de soda en plastique? Des sacs Ziploc? Du plastique pour couvrir votre nourriture? Achetez-vous du papier toilette emballé dans du plastique plutôt que du papier? Mettez-vous vos fruits et légumes dans des sacs à l’épicerie?» interroge Caroline Power sur Facebook.

Entre 5 et 13 millions de tonnes de plastique par an dans les océans

«Je défie chaque personne et chaque entreprise de garder ses déchets pendant une semaine. Séparez vos matières organiques et recyclables, et gardez tout le reste pendant une semaine. Vous serez dégoûté du nombre d’objets à usage unique que vous utilisez», prévient-elle.

Caroline Power / Facebook

A l’heure actuelle, entre 5 et 13 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans. A tel point que d’ici 2050, le poids du plastique dans les océans sera supérieur à celui des poissons, selon la fondation Ellen MacArthur.

Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour Bom Dia Brésil, Lepetitjournal.com Brésil, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.