Myriams-Fotos / Pixabay

Sous pression, Coca-Cola va devoir utiliser plus de plastique recyclé

La multinationale a revu ses objectifs à la hausse sous la pression des défenseurs de l’environnement.

D’ici 2020, 50% du plastique utilisé pour fabriquer les bouteilles de Coca-Cola au Royaume-Uni seront du plastique recyclé. La multinationale a élevé son objectif, auparavant à 40%, sous la pression des défenseurs de l’environnement.

Une nouvelle usine de recyclage

Coca-Cola a annoncé pour ce faire qu’elle allait investir des millions de livres dans l’usine de recyclage de bouteilles en plastique la plus grande et la plus avancée d’Europe, basée à Lincolnshire.

«Doubler la quantité de matière recyclée dans toutes nos bouteilles en plastique est un investissement important et envoie un signal clair sur le fait que nous voulons jouer un rôle positif dans le soutien de l’économie circulaire en Grande-Bretagne», a déclaré Jon Woods, directeur général de Coca-Cola outre-Manche, cité par le Guardian.

«Coca-Cola est gigantesque, ce n’est pas un objectif ambitieux»

Mais cet effort n’est toujours pas assez conséquent pour les défenseurs de l’environnement. «D’autres entreprises sont déjà à 50% et visent les 100% d’ici à 2020. Coca-Cola est gigantesque, ce n’est pas un objectif ambitieux», a déploré auprès du quotidien britannique John Sauven, le responsable de Greenpeace en Grande-Bretagne.

Pour rappel, en dix ans, le nombre de bouteilles en plastique vendues par an dans le monde est passé de 300 milliards, en 2004, à 480 milliard, en 2014 – dont 100 milliards fabriquées par Coca-Cola. L’an dernier, à peine la moitié de toutes les bouteilles achetées ont été recueillies et seulement 7% ont été recyclés pour en faire d’autres bouteilles, notamment parce que les grandes marques de boissons rechignent à utiliser des bouteilles en plastique recyclé pour des raisons esthétiques.

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.