La Pologne poursuit l’abattage d’arbres de la forêt de Bialowieza malgré l’interdiction de l’UE

Le gouvernement polonais continue de défier la justice européenne.

summa / Pixabay

Malgré son statut de patrimoine mondial de l’Unesco, la forêt de Bialowieza, à l’est de la Pologne, est actuellement menacée par le propre gouvernement polonais. Malgré une interdiction prononcée la semaine dernière par la Cour de justice de l’Union européenne, les arbres continuent de tomber.

Une forêt protégée à l’écosystème unique

Les opérations de déforestation ont débuté en mai dernier, les autorités invoquant les risques d’incendie ainsi qu’une infection parasitaire. Pour les défenseurs de l’environnement ainsi que les scientifiques et l’Union européenne, ceci n’est qu’un prétexte pour couper du bois dans un but purement commercial alors qu’il s’agit d’une forêt protégée à l’écosystème unique – c’est la plus ancienne forêt primaire du continent, accueillant notamment des bisons européens.

Selon Greenpeace, cité par le Guardian, les opérations d’abattage se poursuivent, mais avec une moindre intensité depuis la décision de la cour européenne. L’Unesco s’est jointe à toutes les voix appelant à la fin de la déforestation.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.