L214

L214 dévoile une nouvelle vidéo tournée dans un élevage de poulets approvisionnant le groupe Doux

Les images montrent l’évolution de poussins dont la croissance accélérée les mène à l’abattoir, à peine un mois plus tard.

Après les dernières vidéos montrant les conditions déplorables d’élevages de porcs, L214 a dévoilé mercredi des images d’un élevage de poulets, à Chantonnay (Vendée), fournisseur du groupe Doux, premier producteur européen de volailles.

Un engraissement disproportionné

Tournée en mai dernier, la vidéo montre comment fonctionne un élevage industriel, de la naissance de dizaines de milliers de poussins à leur abattage, 35 jours plus tard, pour ceux qui ont survécu. Entre les deux, ils sont en effet engraissés à vitesse grand V dans un gigantesque hangar sans fenêtres, mais où les animaux sont éclairés en permanence.

>> Voir la vidéo de L214, commentée par l’humoriste Christine Berrou, ci-dessous:

«L’exploitation des poulets est représentative d’un modèle de production industriel qui considère les animaux comme des protéines sur pattes. La sélection génétique, la nourriture, la lumière: tout est fait pour que la croissance des poulets soit la plus rapide possible, quelles qu’en soient les conséquences pour les animaux. (…) Les États généraux de l’alimentation ont pour ambition de transformer les modèles de production pour mieux répondre aux attentes des consommateurs, une bonne occasion pour sortir l’élevage français du modèle intensif dans lequel il est embourbé», déclare dans un communiqué le porte-parole de L214, Sébastien Arsac, actuellement jugé pour le tournage clandestin d’une vidéo dans un élevage de porcs.

Une pétition en ligne

Pour accompagner cette nouvelle vidéo, l’association a lancé une pétition en ligne afin de demander aux ministres de l’Agriculture, Stéphane Travert, et de la Transition écologique, Nicolas Hulot, la fin de l’élevage à croissance rapide des poulets.

Corentin Chauvel
Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération.