Lolita Lempicka : « Aujourd’hui, la maltraitance et le massacre des animaux atteint l’inimaginable »

Lolita Lempicka

 Lolita Lempicka

EXCLUSIF – La célèbre styliste de mode et créatrice de parfums Lolita Lempicka s’engage aux côtés de PETA sur la campagne visant à l’arrêt du transport par Air France de primates vers les laboratoires. Vegemag l’a rencontrée.

Quelle est la raison de votre engagement avec PETA?

J’ai découvert par PETA qu’Air France était la dernière grande compagnie aérienne commerciale à encore transporter des singes en direction des laboratoires de vivisection. Une partie de ces singes sont capturés dans la jungle, arrachés à leurs maisons et familles, d’autres proviennent d’atroces élevages intensifs de reproduction de singes, où les bébés sont arrachés des bras de leurs mères.

Ils sont enfermés dans des caissons en bois et embarqués dans les soutes d’avions pour des trajets qui durent jusqu’à 30 heures, parfois sans eau ni nourriture, dans l’obscurité et la terreur.

Que se passe-t-il ensuite?

Une fois arrivés à destination, ces animaux sensibles et intelligents sont enfermés dans des cages, empoisonnés, mutilés, charcutés, on les infecte de maladies douloureuses et mortelles avant de les tuer comme du vulgaire matériel jetable de laboratoire.

Ces singes sont transportés sur des vols commerciaux, à seulement quelques mètres sous les pieds des passagers qui ne se doutent de rien, et qui probablement comme moi refuseraient d’embarquer à bord de ces vols cruels.

La cruauté ne doit pas voyager.

Lolita Lempicka

Que demandez-vous?

Je demande à Air France de rejoindre quasiment tous les autres transporteurs du monde à instaurer une politique consistant à interdire le transport de singes destinés à l’expérimentation.

J’ai adressé une lettre à Monsieur de Juniac, PDG de la compagnie, pour l’informer que je ne voyagerai plus avec Air France tant que la compagnie continuera d’affréter des singes aux laboratoires, et par ailleurs j’ai donné pour instruction à tout le groupe Lolita Lempicka d’en faire de même et de voyager avec l’un des concurrents d’Air France.

Vous êtes une militante pour les droits des animaux?

Il y a dans le monde une profonde injustice, quant à la façon de considérer et de traiter les animaux. Ce sont des êtres sensibles, certains comme les singes d’une très grande intelligence. Ils éprouvent des sentiments et ressentent la souffrance. Ils sont innocents et à notre merci.

Aujourd’hui la maltraitance et le massacre des animaux atteint l’inimaginable. Je ressens un élan pour les défendre, les protéger et faire mon possible pour leur venir en aide.

Je suis végétalienne, et je suis en train de devenir végane.

Avez-vous une démarche végane dans vos créations?

Mes créations dans le parfum et les cosmétiques n’impliquent pas de souffrance animale, et également pour les accessoires, lunettes, bijoux et montres, et ce sera le critère indispensable de mes créations futures.

Des démarches sont d’ailleurs en cours pour que mes produits puissent afficher le label Cruelty free et figurer sur la liste des marques éthiques de PETA US. Cela concerne bien évidemment les ingrédients et pas seulement les produits finis.

Vous avez quelque chose à ajouter?

Oui, j’aimerais conclure par une citation du Mahatma Gandhi, qui me semble importante: « La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux.»

>> Engagez-vous à boycotter Air France avec PETA jusqu’à ce que la compagnie abandonne le trafic de primates

>> Lolita Lempicka et Isabelle Goetz (PETA) invitées sur le plateau de la Nouvelle édition de Canal+

Cédric Garrofé

Article écrit par Cédric Garrofé

Journaliste professionnel et fondateur de Vegemag, il s'intéresse à la cause animale depuis près de 15 ans. Il a remporté le Prix Suva des Médias en 2018 et un Online Journalism Awards en 2017 avec la rédaction du journal Le Temps.