Législatives: l’appel d’Aymeric Caron à Jean-Luc Mélenchon pour soutenir le Parti animaliste

Le journaliste et écrivain estime que la France insoumise est la mieux placée pour prendre en compte ses revendications et le faire entrer à l’Assemblée nationale.

Y aura-t-il des députés du jeune Parti animaliste à l’Assemblée nationale en juin? Tout dépendra de la réponse de Jean-Luc Mélenchon à l’appel personnel que lui a lancé Aymeric Caron vendredi dans une tribune publiée par Libération.

Dans son texte intitulé «Jean-Luc Mélenchon, faites entrer le Parti animaliste à l’Assemblée», l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché rappelle que le chef de file de la France insoumise a été le candidat répondant le plus favorablement aux revendications et valeurs des vegans et défenseurs des animaux: «Il a défendu la réduction des protéines carnées, dénoncé la cruauté de l’élevage intensif, rappelé la nécessité de respecter la sensibilité des animaux: avec ses prises de position, Mélenchon a su séduire nombre de végétariens et vegans, en offrant une vitrine et une reconnaissance publique à leur combat».

«Vous souhaitez réellement aider à faire entendre la voix des animaux»

«Etre vegan, c’est être révolutionnaire», a même déclaré Jean-Luc Mélenchon durant la campagne présidentielle, achevant de lui offrir la première place du classement L214 des candidats ayant les meilleures propositions en faveur des animaux, devant Benoît Hamon et Philippe Poutou.

Aymeric Caron n’a pas voté pour Jean-Luc Mélenchon pour autant (ni pour aucun autre candidat), notamment car ce dernier n’a pas condamné ni la corrida ni la présence d’animaux dans les cirques. «Certes, vous n’êtes pas antispéciste et votre écologie demeure profondément anthropocentrée, mais je suis persuadé que vous souhaitez réellement aider à faire entendre la voix des animaux», lui dit néanmoins le journaliste.

Deux places à l’Assemblée demandées

C’est pour cela qu’il appelle à un rapprochement entre la France insoumise et le Parti animaliste, créé l’an dernier sur le modèle du Parti des animaux néerlandais, qui va présenter pour la première fois des candidats (environ 150) aux élections législatives. Lucide sur les chances infimes d’en voir ne serait-ce qu’un élu, Aymeric Caron, qui précise ne pas être candidat lui-même, demande à Jean-Luc Mélenchon de rendre l’élection possible pour au moins deux d’entre eux.

De quelle manière? «Il vous suffit pour cela de présenter, dans deux circonscriptions acquises, en lieu et place du représentant de la France insoumise, un(e) candidat(e) des Animalistes», explique le journaliste, qui propose la même opportunité à Benoît Hamon. S’ils sont élus, ils seraient cependant «indépendants dans leurs votes à l’Assemblée» car «ils sont eux aussi des insoumis qui refusent l’ordre établi et combattent l’injustice faite aux plus faibles». On attend la réponse de Jean-Luc Mélenchon.

Journaliste professionnel et généraliste, j’ai travaillé pour l'édition Brésil du Petitjournal.com, 20 Minutes, Radio France, Le Monde, EuroNews et Libération. Heureux possesseur d'un chat nommé Zissou.

Soutenez Vegemag gratuitement!
Recevez nos articles directement dans votre boite email:
Suivez-nous sur les réseaux sociaux:
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUuY29tL2VtYmVkL3BzMzlHQXNXQ0tZP3JlbD0wIiBmcmFtZWJvcmRlcj0iMCIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPg==
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube:
Téléchargez notre application iPhone et Android