Un militant anticorrida saute dans les arènes de Bayonne

Un militant s’est jeté dans l’arène avant la mise à mort du taureau.

Un militant du collectif néerlandais Vegan Strike Group s’est jeté mardi dans l’arène de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) afin de perturber une corrida alors que le taureau allait y être mis à mort.

>> A relire: Pourquoi nous avons perturbé une corrida

«Ne confondons pas barbarie et tradition»

Souhaitant interpeller le président de la République, Emmanuel Macron, il a eu le temps de crier les slogans «Macron, est-elle ici notre tradition ?», «Macron, nos traditions ne sont pas sanguinaires» et «Ne confondons pas barbarie et tradition» avant d’être attrapé par le service de sécurité des lieux sous les huées du public.

«En sautant dans cette arène, Vegan Strike Group a voulu faire passer un message, celui de l’antispécisme, qui réclame que tous les êtres munis d’un souffle ont le droit au même respect, qu’il s’agisse d’un humain ou d’un animal», a indiqué le collectif dans un communiqué.

«N’y a-t-il pas assez de souffrance sur Terre pour que certains individus puissent encore payer pour assister à l’humiliation et à la torture d’un être par ses bourreaux. C’est ce que Vegan Strike group tente de dénoncer», a-t-il ajouté.

 

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.