Anne Hidalgo veut bannir les voitures à essence de Paris

La maire a déjà annoncé la fin de la circulation des voitures roulant au diesel.

StockSnap / Pixabay

Vers un air plus pur à Paris? C’est l’objectif d’Anne Hidalgo qui prévoit, dans le plan climat de la capitale, de supprimer l’accès aux rues de la ville aux voitures à essence à partir de 2030.

«Nous avons planifié cette sortie des véhicules thermiques, (…) le temps presse tout simplement», a déclaré sur franceinfo Christophe Najdovski, maire adjoint chargé des Transports et de l’espace public. Les voitures roulant au diesel, elles, seront bannies à partir de 2024.

Une décision qui rejoint le plan climat du gouvernement

Si cette décision risque de faire grincer des dents, elle va dans la logique de la mesure prise par le plan climat du gouvernement qui vise l’arrêt de la commercialisation des véhicules essence et diesel d’ici 2040.

Franceinfo rappelle que 60% des Parisiens n’ont pas de voiture et que la capitale s’est engagée à être  neutre en carbone et de faire 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050.

Corentin Chauvel

Article écrit par Corentin Chauvel

Journaliste professionnel et généraliste, il a travaillé pour Le Monde, Radio France, Libération, 20 Minutes et EuroNews. Il est aussi co-fondateur de Bom Dia Brésil, magazine spécialisé sur le plus grand État d’Amérique latine.